Le biggus dickus

Lame bourbonnaise
Prévisualisation de matières manche couteau pliant
exemples de matières

C’est le seul de la collection à ne pas avoir une pointe centrée, mais une lame bourbonnaise. La parenté avec les couteaux bourbonnais s’arrête néanmoins là, nous avons notamment opté pour un mécanisme à cran plat en lieu et place du mécanisme à cran forcé en vigueur dans le bassin de Thiers.

La lame bourbonnaise est un clin d'oeil à mon maître Raymond Rosa

Le Taureau

Nous avons choisi un gros manche très enveloppant pour cette lame, qui disparaît presque totalement une fois repliée. Malgré son épaisseur relativement réduite, le manche offre une très bonne prise en main par sa taille.

Un. Gros. Manche. Logique alors que le couteau tire son nom vernaculaire d’une comédie des Monty Pythons.

La lame assez massive est assez polyvalente tant à table qu’en cuisine, et pourra être aussi utilisée avec précaution à l’extérieur : son émouture plate bien montante n’en fait pas pour autant un couteau bushcraft !

Tarif

À partir de 220€ selon matières et finitions

Manche

117 × 26 mm, épaisseur 13 mm

Lame

90 × 20 mm, épaisseur  3 mm

Onglet

onglet traditionnel, droitier ou gaucher

Poids

environ 110g